Flash infos
  • L’Eléphant Déchaîné est un bi-hebdomadaire satirique indépendant paraissant en Côte d’Ivoire les mardi et vendredi
Accueil / Nos brèves / Tribalisme et népotisme en Côte d’Ivoire: Mais de quoi parle Soro Guillaume?

Tribalisme et népotisme en Côte d’Ivoire: Mais de quoi parle Soro Guillaume?

180514-052853Décidément, sa majesté Soro Guillaume V (Ministre ministre de la Communication (1er boulot), ministre de la Reconstruction, Premier ministre, Premier ministre de la Défense, président de l’Assemblée nationale) étonne de plus en plus le monde des vivants.
Après sa mésaventure dans une sombre opération de réconciliation au Burkina Faso où il s’est attiré la colère de la jeunesse de ce pays qui lui en a balancé des pas belles, le voilà qui sillonne en ce moment, en « apôtre de la paix », une zone réputée pro-Gbagbo. La région de l’Agnéby-Tiassa.
Pourquoi ne sillonne-t-il que les zones réputées pro-Gbagbo ?
En août 2013, dans la région du Gôh, il avait, malgré l’hostilité des populations, délivré un message qui avait énervé plus d’un pro-Gbagbo de Gagnoa : « (…) la paix, ça permet à nos enfants d’aller à l’école. La paix, ça permet à des enfants de pauvres demain de devenir des ministres, des premiers ministres, des présidents d’Assemblée, puisque moi-même qui vous parle je suis un enfant de pauvre. Je ne suis pas né avec une cuillère en or. C’est parce qu’il y a eu la paix que j’ai pu avoir ma chance…»
Dano Djédjé et autres qui s’opposaient à cette tournée dans la région du Gôh, ont dû apprécier…la provocation.
Dans l’Agnéby-Tiassa, Soro Guillaume s’est insurgé, on se demande bien pourquoi, contre le rattrapage ethnique, qui sévit dans son pays. «Dans ce pays là, on sait comment les gens font maintenant, ils nomment leurs frères et leurs cousins».
Des gens nomment leurs frères et leurs cousins dans ce pays ? En dehors du palais présidentiel où on trouve quelques célèbres exemples, on ne voit vraiment pas de quoi parle Soro Guillaume. Il devrait faire vraiment attention à ce qu’il dit !
Critiquer ainsi notre président, c’est pas juste !
Babeth Bérith

A propos Antoine ASSALE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *