Flash infos
  • L’Eléphant Déchaîné est un bi-hebdomadaire satirique indépendant paraissant en Côte d’Ivoire les mardi et vendredi
Accueil / Société / Côte d’Ivoire / Ces chômeurs qui vont nous manquer

Côte d’Ivoire / Ces chômeurs qui vont nous manquer

Ainsi donc, la Côte d’Ivoire apparaît aujourd’hui comme l’un des pays dans lesquels le taux de chômage est le plus bas au monde. Dans ces moments de tourments liés aux difficultés économiques qui étranglent les Ivoiriens qui ne participent pas au banquet national, c’est une très bonne nouvelle. Et c’est notre ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Emploi et du Service Civique, Sidi Touré, qui nous a donné cette bonne nouvelle, chez nos confrères de « Fratmat.info ». Le ministre a déclaré que contrairement à ce que racontent les mauvaises langues, le taux de chômage en Côte d’Ivoire, au sens du Bureau International du Travail (BIT), était de 5,3% en 2015 et de seulement 2,8 en 2016. Le même a ajouté qu’en 2015, 2,3 millions d’emplois ont été créés. Tout d’un coup, on réalise que la Côte d’Ivoire est, au monde, l’un des pays, sinon le pays le plus performant, en termes de création d’emplois et subséquemment, de lutte contre le chômage. Il suffit de mettre en balance son taux de chômage avec celui de plusieurs pays en Occident, pour s’en rendre compte.
Aux Etats-Unis, pays où règne le plus grand créateur d’emplois de toute l’histoire de l’humanité -un certain Donald Trump- le taux de chômage en 2016 était de 4,8%, et actuellement, de 4,4%. En France, de 9,8%, en Suisse, de 3,5%; en Allemagne, de 5,6%, au Canada, de 6,7%.
Comme on le voit, il suffirait que la Côte d’Ivoire continue sur sa lancée pour que, définitivement, l’on ne parle plus de chômage.
Ils vont nous manquer, nos millions de chômeurs qui perdent espoir à travers tout le pays.
D.S.

A propos Casimir KOUADIO

Un commentaire

  1. Merci l’Elephant Déchainé N°1. le temps nous dira si d’ici 2020 il n’y aura plus de chomeurs en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *